Atelier Air de Bien

Voici ma nouvelle histoire autour des inondations pour mettre du sens, expliquer, parler, exprimer, s'amuser aussi ...

 

LES PETITS D'HOMMES ET L'HORRIBLE SOUFFLEUR

Pour les enfants sinistrés et les autres , pour aider les parents à aider leurs enfants, pour les professionnels de l'enfance ... pour tout qui veut 🙂

A distribuer sans compter !!!😉

 

HISTOIRE en version couleur et une à colorier et ses jeux (26 pages)

Ci-dessous,  les PDF à télécharger :

3BFBATSVWPRT1_BatpC064_UF_0759_001.jpg

Réflexions...Questions/réponses  10.08.21

Bonjour à vs,

je viens de lire votre histoire.
je trouve l idée très chouette " mettre en mot
" et laisser les enfants mettre les leurs et leurs dessins, venir avec des questions ouvertes et creatives...
C est avec mes ressentis que je vous partage ceci ce matin :comme vs le dites d ou vient le méchant, l horrible monstre...? ces mots sont forts et me donnent l image d une séparation entre l homme et la nature. comment montrer au enfant que la relation à soi c est aussi la relation au monde, à la nature? Quelle place accordons ns à nos ombres? quelle place donnons ns à ce monstre en nous? sommes ns conscient de comment il se nourrit, comment je le nourris ou pas? la colère des nuages n est t elle pas ce que ns gardons ns aussi enfermé, ce que ns ruminons, nos croyances limitantes ? pourrions ns aussi ds l histoire aller à la rencontré de cette tornade et la prendre par la main ou lui dire pardon ou ....
Je crois que la nature nous parle de nous, elle manifeste ce que parfois on ne voit pas : autant par sa puissante beauté et sa simplicité merveilleuse que par sa force destructrice et surprenante. dedans dehors, agir en profondeur petit à petit.
Le cadran de Ken wilber me vient en tête...a découvrir avec la spirale dynamique
votre histoire sème, votre intention et création aussi

merci.
belle continuation
Amelie

Merci pour votre retour et vos réflexions ! bien sûr je suis ok avec vous mais cette histoire est le premier pas , un peu comme une clé pour ouvrir à d'autres chapitres et approfondissements ...il s'agit aussi d'une histoire qui s'adresse aux plus jeunes ou plutôt 'au plus petit enfant en nous et en l'enfant'.

Jusqu'à 6,7 ans l'enfants est dans un monde avec des capacités cognitives et des compréhensions bien différentes de celles notre cerveau adulte...Il est important, en tant qu’adulte de garder en tête que l’enfant n’a pas le même mode de pensée que nous.
Il faut donc se décentrer de sa vision et de notre interprétation d’adulte pour pouvoir comprendre et mettre du sens sur la peur et les ressentis de l’enfant.
Comment pensent les jeunes enfants: la mentalité infantile…le cerveau pas encore structuré comme celui de l’adulte …LA MENTALITE INFANTILE : L'EGOCENTRISME
Au niveau psychologique, le jeune enfant est marqué par l'égocentrisme qui est l'incapacité qu'a l'enfant de se décentrer et à coordonner son point de vue avec celui d'autrui.
Le syncrétisme - la magie - l’animisme-le finalisme - l’artificialisme - la fabulation - la contradiction.
l'histoire est faite pour aider les enfants à surmonter leurs traumatismes, leurs peurs après les inondations...ils doivent se sentir acteurs et forts ...Dans les contes pour petits enfants, il y a toujours un 'méchant et un gentil' et ils ne peuvent pas être ambivalents ! ... "le méchant est méchant "et il faut l'arrêter ....et "le gentil est gentil " et arrive à stopper le méchant... après de nombreuses embuches et obstacles qu'il surmonte et le rend plus fort ! l'enfant alors développe sa confiance et son estime de soi et gère mieux ses émotions .. bien sûr, on sait que l'homme y est pour quelque chose (dans le dérèglement climatique et la destruction de la nature) ,mais il n'est pas opportun dans ce premier temps de culpabiliser l'enfant ,…qu'il se sente responsable de le création de l'horrible souffleur ...Le but est de l'emmener ,petit à petit vers une conscientisation ... quand il sera prêt, avec lui , on ira plus loin...

Ici ils doivent rebondir et développer leur résilience pour se remettre debout. Nous on doit soutenir mais attendre que les réflexions viennent de lui, qu'il soit prêt à ouvrir le débat. N'oublions pas qu'on est dans un épisode de post trauma …Après, bien sûr ,il faudra conscientiser ...et les adultes devraient tous montrer l'exemple.

Pour en savoir plus ou mieux comprendre ma démarche, je vous invite à consulter le dossier pédagogique des histoires sur le covid19 mises en livre "qui a peut du vilain virus? ...c'est pas nous, c'est pas nous..." https://drive.google.com/file/d/10Z56TyjFsdHgwwoOpNS0KcShyKrYnFEK/view?usp=sharing

merci encore pour cet échange. Natalie L

article journal l'Avenir 10.08.210006.jpg

Articles de presse-
L'AVENIR 10.08.21
LE VLAN-LA QUINZAINE 23.08.21
LA MEUSE Verviers 24.09.21

20210823_151152.jpg